Solutions interactives et tactiles

Les outils collaboratifs

Des nouveaux usages professionnels, des réunions multimédia et créatives

Il est très simple de faire intervenir plusieurs interlocuteurs en salle de réunion. La tendance est de mener des réunions plus courtes et avec des interlocuteurs variés.

Partager son écran est donc plus facile sans fil, sans avoir à se soucier quel connecteur utiliser : HDMI, VGA, DisplayPort, connectique mini ou standard, et encore quel que soit l’outil que l'on utilise, PC, MAC, tablette smartphone Android ou iOS. C'est la tendance du "BYOD" acronyme anglais voulant "Bring your own device", la tendance d'utiliser son propre appareil dans le cadre professionnel et l'utiliser pour rédiger ses mails, et présenter ses travaux et projets.

"Bring your own device"

Pour accompagner les professionnels dans cette tendance, nous avons lancé une gamme de produits collaboratifs permettant de partager le contenu de n'importe quel appareil connecté sans fil, sur l'afficheur de la salle de réunion. Grand écran plat, vidéoprojecteur, on connecte l'appareil à l'afficheur, et l'utilisateur peut partager son écran à partir de l'APP smartphone ou en Airplay, ou à partir du logiciel installé sur son PC/MAC. Il n'y a même pas besoin des droits d'administrateur sur sa machine ! Le logiciel peut être directement lancé à partir d'une clef USB sans rien installer sur son ordinateur.

Sidev possède à son catalogue les solutions WePresent de BARCO, cousine du Click Share; et Solstice de MERSIVE qui permet grâce à son interface dynamique de collaborer sur avec des documents de manière spectaculaire.

La projection dans les milieux collaboratifs

Les vidéoprojecteurs sont utilisés dans les salles de classe de niveaux primaire et secondaire.

Ils permettent de projeter des images jusqu’à 100 pouces de diagonale (260 cm). Leur utilisation correspond à un besoin d’amener des usages multimédias et collaboratifs dans les salles de classe.

L’animation du cours s’en trouve dynamisée et l’attention des élèves est meilleure : plus d’interaction, de participation et un intérêt. C’est un outil pédagogique qui permet aux élèves d’être plus acteur que spectateur. Les cours sont moins magistraux et plus en lien avec le monde qui les entoure.

Les technologies utilisées sont principalement la technologie d’infrarouge. Certains modèles sont en plus dotés de module tactile, soit en option, soit directement avec le modèle.

Les moniteurs tactiles

Parmi les solutions audiovisuelles interactives, les écrans LCD tactiles sont de plus en plus utilisés. Leur taille varie de 10" à 98".

L’intérêt des écrans LCD est qu’ils peuvent être installés de plusieurs manières : au mur en mode paysage ou portrait, en table ou juste inclinés pour faire un kiosque.

Avec la très large démocratisation des smartphones et tablettes, l’usage d’un écran tactile est devenu complètement naturel pour la très grande majorité de la population. C’est la raison pour laquelle ces produits sont largement utilisés que ce soit dans des environnements publics (gares, aéroports, retail…), ou les lieux privés (entreprises, école, musées…). 

En fonction de l’usage qu’il en est fait, la technologie, les spécifications et la taille d’écran à adopter seront différentes :

  • technologie infrarouge
  • capacitive
  • résistive
  • monotouch
  • multitouch 

 Les technologies tactiles

  • La technologie résistive consiste à mettre 2 couches conductrices séparées d’une couche d’isolant que l’on selle par un cadre. Lorsque les couches conductrices se touchent en un point, cela génère un courant électrique dont l’intensité sera calculée par les axes du cadre. C’est la force d’appui du doigt ou du stylet va mettre en contact les 2 couches conductrices.

Les solutions résistives sont plus économiques mais moins résistantes, car elles s’usent au bout d’un certain nombre d’impacts (plusieurs millions).

  • La technologie optique (infrarouge) est très largement utilisée, principalement sur les grandes tailles d’écran. Lorsque l’utilisateur touche l’écran, il interrompt le faisceau infrarouge ce qui permet à l’écran de détecter les coordonnées du point de contact.

L’avantage de cette technologie est sa résistance car l’écran est protégé d’une dalle de verre. Néanmoins, l’environnement ne doit pas être trop lumineux car cela peut créer des ombres et perturber le calcul des points de contacts.

  • La technologie capacitive (utilisée sur les smartphones) utilise un capteur avec des fils de tension micro-fins intégrés dans la vitre qui recouvre le moniteur.

Le toucher est détecté grâce aux caractéristiques électriques du capteur et varie donc lorsque le doigt de l’utilisateur est déplacé sur la vitre.

L’intérêt de cette technologie est sa grande résistance aux rayures.

 

Il est important de noter que l’écran tactile n’est qu’une brique dans la solution globale.

Le PC, le support et le contenu sont tout aussi importants à la réussite du projet interactif.